VINCENT ROCA
 
1er février

Qu'est-ce qu'on fait en février ?
On se fait vriller ?










Les 7 boules de cristal


9 février : faut-il redresser Courbet ?

L’orgie d’une immonde
 
Voilà qui va réjouir nos intégristes de tout poil (pubien), il est question de recapiter L’origine du monde ! Recoller enfin une tête pensante à cette femme tronquée brossée, si j’ose dire, par Gustave Courbet. Le monde sorti d’un simple bas-ventre velu on ne sait d’où, quelle abjection ! Que nous soyons tous issus d’un sexe de femme, soit. Mais doté d’un cerveau, s’il vous plaît. Le tout peint par un artiste (homme) de génie ! Voilà, d’où nous venons…

 

Le lotus bleu


10 février : Obscurantissimo

Monsieur Mohamed Al-Zawahiri, leader du Jihad salafiste en Égypte, un parti, selon lui, non violent, a été interviewé par une journaliste grand reporter du JDD, Karen Lajon. Sauf que ce monsieur Al-Zawa y rit pas tous les jours : adepte d’un islam rigoriste, il a refusé le face-à-face avec une femme reporter. Les questions lui ont donc été posées par l’intermédiaire du traducteur. Alors, bien sûr, on lit cet interview, dans lequel il met en garde la France qui, dit-il, a déclaré la guerre à l’islam, mais il faut reconnaître qu’on a un a priori assez négatif…

À la réflexion, je me demande si l'on n'a pas, effectivement, retrouvé la tête de L'Origine du monde...
 

Tintin en Amérique


12 février : Habemus ramdam !

Ainsi donc voici le Vatican vacant… On l’avait oublié, le Saint-Siège était éjectable. Saint-Père ne rime plus avec semper, Sa Sainteté, craignant pour sa santé, ne boira pas le calice jusqu’à l’hallali, Elle donne sa démission apostolique, Monseigneur 23 trouve ça lucide et particulièrement courageux, et monsieur Bayrou, aussi. Jean-Paul 2, parkinson jusqu’au suaire, se retourne dans sa tombe. Madame Christine Boutin parle d’un « choc immense, inouï », qu’elle se rassure, l’Église, toujours impeccable, rajustera son nœud pape d’ici Pâques. La presse affiche ses unes papales, on fait le tri entre les papables et les pas papables, l’émotion, elle, est palpable. Le prochain pontife partira avec le dossard numéro 3 (Marcel ou Jean-Paul), 6 (Nicolas, Sixte, Félix ou Célestin) ou 14 (Léon ou Innocent), moi je le baptiserais bien Christineboute 1 Ou Pie 3,14… On guettera sa nationalité, son espérance de vie, et surtout sa position sur le préservatif, l’homosexualité et la pédophilie : à genoux, debout, couché, à croupetons, ou, c’est plus que probable, roulé en boule. La papauté, comme la papamobile, est immuable : il suffit de changer régulièrement les pneus.


Tintin au Congo


14 février

À Maïlou (6 ans), élève en CP dans une école parisienne :

- Elle est gentille ta maîtresse ?
- Ben, elle est comme toutes les maîtresses !
- Elles sont toutes gentilles, les maîtresses ?
- Ben non ! Elles crient sur les enfants quand ils font des bêtises !

Suis-je bête !



Tintin au pays de l'or noir


15 février : quand la Terre frôle...

Il fait bon sur mon caillou.
Aujourd’hui, l’astéroïde Terre, une énorme boule de 12756 kms de diamètre, va frôler mon petit paradis interstellaire. La promiscuité du cosmos ! Et me voilà inondé de messages qu’ils appellent dans leur monde « L’actualité en images ». Je branche mon sanibroyeur à dilacération. L’athlète paralympique Oscar Pistorius, grimpé sur ses ergots, est formellement candidat à la Mairie de Paris. David Beckham, l’icône du foot anglais, a annoncé sa démission pour le 28 février prochain à 20h. Deux manifestations monstres ont battu le pavé parisien, l’une pour réclamer le mariage pour Benoït XVI, l’autre, des lasagnes pour tous. NKM aurait assassiné un cheval. Enfin, une femme a été transférée au PSG. Vivement que la Terre s’éloigne à nouveau. Elle repassera, dit-on, vers 2046. D’ici là, l’H2O aura coulé sous les ponts…

On a marché sur la lune


18 février

Entendu ce jour une élève de 3ème, en plein brevet blanc :

- Je prie pour l'histoire-géo parce que j'ai que dalle révisé !












Le sceptre d'Ottokar


20 février : appel à photo-témoignage

L'ACNÉ-PVC, l'Association Caritative Nationale pour l'Éradication du Pantalon en Velours Côtelé, lance un appel solennel à l'ensemble de la population mondiale (mais cela ne concerne-t-il pas une coutume typiquement française ?) pour obtenir des photos-témoignages montrant des personnes portant des pantalons en velours côtelé, marquant, si possible, des signes de faiblesse au niveau du postérieur, autant dire des pantalons au cul élimé, tels qu'on les portait au siècle dernier et dont il reste, c'est certain, de nombreux spécimens en circulation ! Ces photos aideront l'Association à éliminer de notre paysage ces habits d'un autre temps qui sont un affront à la dignité humaine. Jugez plutôt sur le document exclusif ci-dessous, document fourni par un des membres créateurs de l'Association. Comment peut-on arborer en public une telle tenue délabrée ?

Les bijoux de la Castafiore