VINCENT ROCA
 

1er février : baba figue
Ici les petites bananes sont appelées "bananes figue" et la fleur du bananier : baba figue

Les cigares du pharaon


2 février : journée mondiale des zones humides

Nous célébrerons donc aujourd'hui, en souvenir des évènements de ce début janvier 2015, la salle de rédaction de Charlie Hebdo, l’hyper casher de la porte de Vincennes et deux mètres carrés de bitume à Montrouge, baignés de sang, les yeux des membres des familles Boisseau, Braham, Brinsolaro, Cabut, Cayat, Charbonnier, Cohen, Hattab, Honoré, Jean-Philippe, Maris, Merabet, Ourrad, Renaud, Saada, Verlhac et Wolinski inondés de larmes, les pochettes plastiques suspendues au-dessus de la tête amochée de Philippe Lançon et de celles des autres blessés par balle, ainsi que leur goutte-à-goutte de sérum, les gorges de millions d’anonymes pleines de pleurs ravalés, les sempiternels crocodiles de tous acabits, papes, politiques et showbizounours débordants de sanglots opportunistes, les pieds de tant de marcheurs solidaires et républicains trempés de sueur, les foies des invétérés laïcs remplis de bile, les langues des intervenants, commentateurs, débatteurs, éditorialistes, présentateurs, contradicteurs mouillées de salive, et toutes ces zones porteuses de dessins, de mots et de liberté, pots de peinture, encriers, vitriol, acide, et toutes ces nappes fanatiques, puantes de haine, réserves de fiels, vomis, venins, poisons voire de nitroglycérine et autres pétards liquides…

Tintin au Tibet - esquisse


7 février
Le coeur du problème est souvent savoureux, mais également piquant...

Le crabe aux pinces d'or


9 février : la fumeuse de la plaine des Grègues


Le sceptre d'Ottokar