VINCENT ROCA
 
1er août

Coming août.






Tintin au pays de l'or noir


2 août - Papillon

La contractuelle qui s'oublie régulièrement sur le pare-brise de ma voiture finira-t-elle par s’amender ?






L'affaire Tournesol


5 août

Les 5 août, il y a des Marilyn qui meurent et des Marine qui naissent. On devrait pouvoir effacer certaines éphémérides.





Coke en stock


6 août - Mars for rover !

Depuis 7h31 ce matin, les petits hommes verts ont un nouveau jouet : une voiture téléguidée made in Earth. Ils n’ont malheureusement pas trouvé la télécommande dans le paquet.

Dans le centre de contrôle de la Nasa, pour fêter l'arrivée de Curiosity chez les petits hommes verts, une flopée de petits hommes bleus se congratulent.

Proverbe martien : La Curiosity est un vilain robot.

Si la Nasa avait baptisé son véhicule spatial Cupidity, les martiens auraient eu une idée plus juste de ce qui se passe sur la planète Terre.

J'imagine qu'un jour, on finira par avénussir, assaturnir et l'on enverra Freddie amercurire...

La planète Uranus est 50 fois plus éloignée de la Terre que la planète Mars. Ouf ! Ça nous laisse un peu de temps pour trouver un remplaçant au mot AÜRANUSSISSAGE !

Les terriens n'ont jamais eu aucun problème pour se poser sur la planète Mort : simple question d'amortissage. Ou d'amortissement. Ou d'amortisseurs...

On a marché sur la lune


8 août - Histoire-J.O.

Patrick Montel, commentant une série du 800m à Londres : « Une palestinienne qui représente donc… la Palestine. » Je cherchais justement une info qui illustre le serpent qui se mord la queue... j'ai trouvé !

C'était notre journal des JO.





Tintin au Congo


10 août - Ave charia !

Un voleur de moto dans le nord du Mali a été pris la main dans le sac. Les islamistes du commicharia le plus proche, afin de couper court, ont décidé que la main resterait dans le sac.
 
Pas de problème pour les soins post-amputation : le Mali est un des premiers producteurs de coton de l’Afrique subsaharienne. Honni soit qui Mali panse.
 
Notons que, suite à son accident à Capri, François Fillon n’ayant pas volé son scooter, n’a pas été amputé du pied.


 

Les bijoux de la Castafiore


17 août - Parole d'ado

Monforte San Giorgio, Sicile. 13h14. 

- Le coca light et le coca zéro, il y a une différence ?
- Bien sûr !
- Ah bon ? Laquelle ?
- Le coca light c'est pas bon et le coca zéro c'est dégueulasse.

Au lecteur zélé qui me demandera : la réponse aurait-elle été la même à Paris 20ème ? Je réponds sans ambages (allez trouver des ambages à Monforte San Giorgio un 17 août à 13h38 par 42 degrés à l'ombre !) : certainement ! Le principe de base de la parole d'ado, c'est qu'elle ne tient compte ni du décor, ni du kilométrage effectué, ni de l'heure, ni de la température, ni de la langue parlée dans le secteur. L'ado est hors contexte. Il est ado, c'est sa légitimité. 
Ajoutons tout de même à sa décharge que le sujet de l'interrogatoire était, lui aussi, assez saugrenu dans le contexte en question. Comme quoi certains adultes ont gardé leur âme d'ado...

Objectif Lune


20 août - Tourisme en graisse

Projet du jour : visite du théâtre grec de Taormine.

Canicule touristique.
Trouver une place pour la voiture.
Parking public, gestion privée. 2€ l'heure. On prévoit une heure...
Marche sacrificielle vers le 
théâtre.
Plus on approche, plus la densité de boutiques à gadgets augmente.
Boissons, glaces, t-shirts, tabliers rigolos, cartes postales, guides, objets typiques fabriqués à Hong-Kong...
La foule grossit.
Appareils photos, lunettes de soleil, chapeaux, mollets et nombrils à l'air, langues diverses et variées.
La pente est rude. Lente procession, comme un chemin de croix.
Promiscuité touristique.
Pourquoi est-on là ? On l'oublierait presque. Mais non. On est là pour l'ado. Pour lui fabriquer une carte postale de souvenir. Pour lui montrer quelques pierres joliment agencées en 
théâtre de verdure. Pour déposer sur son chemin un petit caillou de culture...Tu te rends compte ? Un théâtre construit par les Grecs, il y a... - on allait dire 2500 ans, mais on se rend compte que c'est sans doute beaucoup, alors on se ravise, on se contente d'arrondir les yeux pour signifier "beaucoup"... - Et puis on ne le dit pas, mais on est un peu là aussi pour soi, pour s'offrir, l'air de rien, un petit retour en arrière : il y a quinze ans, vingt ans peut-être, j'étais seul tout en haut des gradins de pierre. En bas, en fond de scène, un décor de colonnes, des vraies, d'époque, et en toile de fond, la mer, la vraie, d'aujourd'hui. Et sur la droite, une toile peinte par la Nature : l'Etna. Qui fume en cachette...
L'ado qui, grec ou pas, n'avait pas envie de se réveiller ce matin à sept heures pour une journée touristique, en bagnole et en Sicile, lance tous les signaux de la désespérance la plus profonde : essouflement d'asthmatique quelques secondes avant la syncope, grimace de haine, transpiration de supplicié, blancheur comateuse de la peau...
On arrive au guichet. Oui, c'est payant. Des Grecs ont construit ce 
théâtre il y a... (yeux arrondis), et un cerbère à casquette ose aujourd'hui faire payer 8€ de droit de passage. Je me dis intérieurement que pour tous les pimpins enbermudisés, enchewingomisés, entongués jusqu'au bout des doigts de pied qui nous ont précédés et qui nous suivront, ce n'est que justice. Mais pour nous qui venons honorer l'Art, le Théâtre et les Grecs, qui faisons acte de Culture, c'est inadmissible !
Un regard vers l'ado qui, entre deux hoquets tuberculeux, vous lance une oeillade assassine qui semble vous dire : "C'est pour toute cette saloperie que vous nous avez fait lever aux aurores ? Désolé de vous gâcher votre plaisir..."
Mais non, mon vieux, le plaisir est gâché depuis un moment.
Gâché par cette chape de pognon qui dégouline sur tout.
Par la vulgarité dévastatrice qui transforme les vestiges d'un 
théâtre grec en attrappe-gogos.
On renonce.
Sicile ou pas, pas de 
théâtre grec pour aujourd'hui.
Retour à la voiture. Le type du parking, avec un petit sourire : "Déjà de retour ?"
On règle la note, c'est bien ça :
2€ de leurre.

Tintin et les Picaros


30 août - Chatellite naturel

« Jean-François Copé est un excellent organisateur (…). C'est un chef d'équipe hors pair. Son énergie, son courage, sa ténacité me font dire qu'il y a du Sarkozy en lui. »

Il n’y a pas grand chose à ajouter à cette banale flatterie sinon qu’elle émane d’un grand spécialiste du cirage de pompe, de la courbette obséquieuse, de l’à-plat-ventrisme servile, j’ai nommé le chefaillon fayot Luc Chatel.
Ce bon monsieur Chatel, qui, le 10 décembre 2010, dans sa réponse au député socialiste François Loncle qui l’asticotait sur les difficultés du Président de l’époque à pratiquer la langue française, déclarait : « Le Président de la République montre de grandes qualités rhétoriques, telles que la force expressive, la conviction, l'à-propos, la repartie ou la puissance d'évocation. » *
La courtisanerie a encore un bel avenir devant elle.
Et dans courtisanerie, il y a court, tisane et surtout ânerie…

* Voir la chronique "Cet idiome de Sarkozy" dans la page "À la croisée des mots" de ce site

Le sceptre d'Ottokar